rendre compte des changements dans le quartier vu par les habitants

Le projet "saisir le changement" évolue !


Retrouver la vie quotidienne du quartier, ses habitants et les changements qui s'y font sur un nouveau site : saisir le changement

vendredi 22 janvier 2010

vu de la côte: carnet de route




A Thionville, le 21 janvier 2010 ont été signés à la maison de quartier de la Côte des roses, les accords de l'A.N.R.U. l'agence nationale de renouvellement urbain.




L'ANRU est un agence gouvernementale financée par le 1% logement et participe à hauteur de 16%* aux projets des villes qui veulent rénover leurs quartiers "sensibles".

Les bailleurs sociaux en accord avec la municipalité dont la volonté est d’ouvrir la côte sur le reste des quartiers, ont prévu la démolition de certains immeubles dont les habitants seront relogés dans le quartier ou ailleurs en ville.



Le bas de la barre de la rue Racine


En 2010, la barre d’immeuble de la rue racine va être raccourcie de la longueur des deux cages d’escalier du bas de la rue pour faciliter le passage entre le square Fénelon et la maison de quartier.



La tour de la perdrix sera démolie en 2011 pour permettre la construction de pavillons individuels, le long du chemin du coteau par la société Mosellis.







La barre d’immeuble du bas de l’impasse Corneille

et celle qui longe la chaussée d’Océanie seront

détruites dans le cours des années 2011/2013.



La barre, dans les deux sens de circulation de la chaussée d'Océanie



A l’emplacement de la barre de la chaussée d’Océanie

seront construits de petits immeubles destinés à la

vente directe et à l’accession à la propriété.

L’espace de la barre de l’impasse Corneille restera

ouvert sur le carrefour de la rue des pyramides

et transformé en parc urbain.


la barre derrière le carrefour est promise à la démolition


La volonté de la ville est de désenclaver le quartier, rétablir la circulation entre le haut et le bas du quartier et rénover les équipements publics. La ville veut offrir un habitat nouveau et proposer des solutions de relogement aux familles qui vivent dans des logements devenus trop grands une fois les enfants partis. Les logements neufs et les logements réhabilités seront de haute qualité énergétique.




la cérémonie de la signature des accords avec l'ANRU



Le programme de renouvellement urbain

qui a débuté par l’aménagement des

alentours de la maison de quartier

prévoit un accompagnement culturel

du changement que cela représente

pour les habitants.



Et dans ce but, la ville a confié au pôle vidéo du centre le Lierre,

la tâche de réaliser un film documentaire sur le quartier de la

Côte des roses. Il s'agit de garder la trace d'un moment de la vie

du quartier en captant la mémoire des lieux et des habitants

pendant les changements.


Ce blog est le carnet de route de ce travail

de film documentaire qui va avoir lieu

dans votre quartier. Il montrera l’évolution

du projet et sera l’écho des habitants et

de tous les gens impliqués dans le changement.





*le pourcentage de financement ANRU varie d'un projet à l'autre: à Thionville il est de 16%



les abords de la maison de quartier déjà aménagés grâce

aux accords préliminaires avec l'ANRU signés en 2007

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres