rendre compte des changements dans le quartier vu par les habitants

Le projet "saisir le changement" évolue !


Retrouver la vie quotidienne du quartier, ses habitants et les changements qui s'y font sur un nouveau site : saisir le changement

mardi 26 juillet 2011

Le point sur les travaux...

Rencontre avec le service urbanisme de la ville de Thionville, pour faire le point sur les travaux de l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) à la Côte des Roses.
Marylène Duc et Bérangère Richard.

C'est le mail piétonnier réalisé en 2007. Auparavant tout était fermé, et on avait juste une petite liaison sur le côté pour pouvoir accéder aux écoles. On a tout ouvert. Et le mail piétonnier qui a été fait dans un premier temps, c'est pour faire le lien sur tout l'ensemble du quartier. Le plan directeur initial, c'est de pouvoir relier la côte du haut, de la tour du Chevreuil, à la chaussée d'Océanie, et voire même de faire un marquage spécifique sur la chaussée d'Océanie. C'est ce qui a été modifié dans un premier temps dans les espaces publics, avec un marquage spécifique au niveau du sol et ce marquage spécifique on le retrouve sur l'ensemble du mail. Nous y avons aménagé des bancs, plutôt rudes mais faciles à entretenir. Et enfin, Batigère, le 25 Octobre 2010 a détruit ces deux entrées, le 1-3 rue Racine, ce qui permet d'avoir une toute nouvelle perspective très intéressante d'ouverture, ce qui était la vocation première de cette démolition. Cela donne accès aux commerces, qui sont le plein coeur du quartier.


Nous avons requalifié la rue de la Perdrix en 2009. Alors, il y avait plusieurs objectifs : d'une part de continuer la place qui avait été faite devant la maison de quartier, et qui est la continuité du mail, sécuriser la traversée vers la côte du haut, avec un ralentisseur, et le marquage spécifique du mail que l'on retrouve là. Et d'autre part, les stationnements étaient initialement du côté de la maternelle, alors qu'ils étaient utilisés par les habitants de la barre de la Perdrix. Nous les avons donc mis du côté des habitations, pour une meilleure fonctionnalité. Quant à la tour, sa vocation, c'est d'être démolie, ce qui devrait se faire à la fin de l'année 2011 si toutes les familles sont relogées. A la place même de la tour, il n'est pas prévu de reconstruction, mais à l'arrière, il y aura des nouvelles maisons individuelles faites par Moselis, sur le chemin du Coteau. Le reste de l'espace sera à aménager.


L'hôpital Bel Air génère beaucoup de flux de voitures, et cette problématique est donc prise en compte sur l'ensemble du quartier pour gérer le nombre de stationnements.


Voici l'autre partie de la barre de la rue Racine. Alors que les entrées 1-3 ont été démolies, cette partie sera réhabilitée. Et la particularité de cette réhabilitation, c'est que les entrées qui se faisaient dans la rue Racine, se feront dorénavant dans la rue Saint Hubert. Cette tranche des travaux se fera après les réhabilitations du square Fénelon.



Pour les commerces, le projet est en cours. Les travaux se feront avec un seul transfert des commerces pendant la démolition. Mais certains aspects sont encore en cours d'étude. Par la suite, il y aura les commerces au rez de chaussée, et des logements à l'étage.



Les immeubles sur la chaussée d'Océanie qui bordent le square Fénelon, vont être démolis. La reconstruction de 77 logements est prévue, à la fois sur du privé et sur des logements sociaux, afin de donner un peu de mixité. Pour l'instant, il y a 60 logements dans la barre de la chaussée d'Océanie. Le square Fénelon va donc être aménagé sur une zone plus large, grâce à la démolition de la barre Corneille, encore une fois dans l'idée d'ouvrir le quartier. Pour l'instant, un paysagiste conseil travaille sur les possibilités du réaménagement du square. Son travail sera présenté aux associations du quartier, afin d'avoir leur retour, avec une réunion sur site, puis dans un second temps, nous consulterons les habitants pour savoir ce qu'ils imaginent sur le square.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Membres